couvreur versailles

Aniche : Marie-Pierre Sampson prépare la ville de demain – L'Observateur

Aniche : Marie-Pierre Sampson prépare la ville de demain – L'Observateur

Marie-Pierre Sampson réalise un inventaire du patrimoine bâti. Grâce à ses découvertes, elle prépare la ville de demain.
Marie-Pierre Sampson marche dans Aniche pour étudier son patrimoine bâti. Il lui arrive de tomber sur un bec… de gaz, rue Laudeau, ou de s’étonner des différences entre l’écusson seigneurial ou syndicaliste de la ville ou de rencontrer d’étranges écailles… De zinc sur encore quelques rares toitures comme celle du restaurant L’Aniche des gourmets sur la place Jaurès.
Marie-Pierre a fondé le bureau d’études Oculus-Patrimoine. Elle intervient à Aniche dans le cadre du programme « Petites Villes de Demain ». Mais avant d’évoquer demain, il faut étudier le passé, recenser son patrimoine, réfléchir à sa mise en valeur pour le partager, jusqu’à inscrire des actions dans un schéma de développement touristique. 
Elle réalise donc un inventaire du patrimoine bâti. Ce qui est encore visible depuis la voie publique pour rester dans le calendrier de l’étude, et respecter le cahier des charges qui a été demandé. Elle rencontre aussi les acteurs du territoire : élus, membres de l’histoire locale, ou du centre de mémoire de la verrerie d’en haut, les greeters , etc. 
Marie-Pierre Sampson est historienne en architecture spécialisée dans les époques contemporaines. Actuellement, elle fait du repérage, avec prises de vues et identification. Sur son parcours, elle repère des traits caractérisés d’un patrimoine comme des «  Joints à l’Espagnol « . Elle établit des fiches descriptives sur chaque lieu intéressant. À ce jour, plus d’une centaine de fiches sont déjà réalisées. Une synthèse se prépare ainsi qu’à la rentrée des ateliers participatifs, des visites et une conférence dans le cadre des journées du patrimoine. 
Le XIXe siècle, le charbon et le verre apportent une démographie galopante d’environ 1000 habitants supplémentaires tous les 10 ans. Les habitations s’élèvent un peu toutes dans le même style brique y compris les linteaux cintrés, car le béton n’existe pas encore. Rares sont les maisons qui ont pignon sur rue. Les rues sont souvent un alignement de façades de briques. En bas des soupiraux donnant sur une cave pour la conservation des aliments pomme de terre, silos de pommes et poires, carottes et autres betteraves, surtout le stockage du charbon livré en sac à dos d’homme. En rez-de-chaussée, la porte donnent sur un couloir et 2 fenêtres verticales hautes laissant pénétrer la lumière faute d’électricité, à l’étage 3 fenêtres donnant sur la chambre. La toiture tuile pour les uns, et pour quelques bourgeoises, toitures en zinc des Asturiennes d’Auby. Évidemment aucun garage.
L’actualité du moment est axé sur les énergies ce qui était déjà le cas dans les années 1900. Si Marie-Pierre retrouve des becs de gaz, c’est qu’Aniche avait fait le choix du gaz contrairement à Auberchicourt qui avait opté pour l’électricité. Le gaz anichois venait des cokeries notamment de Monchecourt. Un gazomètre stockait le gaz dans l’actuelle avenue du 1er mai. En juin 1906, le conseil municipal prenait la décision de couper le gaz de l’éclairage public durant les mois d’été « pour être parcimonieux des deniers communaux, surtout quand les raisons sont justifiées », les verreries étaient au chômage.
C’est une explosion de gaz, qui frappe le syndicat verrier anichois le 2 décembre 1906 à l’actuel L’Idéal Cinéma. L’établissement est alors éclairé à l’acétylène par un tuyau collecteur. Deux ouvriers viennent réparer une fuite. Éloi Lanoy, qui sera maire, s’approche avec une chandelle à la main et c’est l’explosion renversant les 3 personnes. Les 2 ouvriers sont indemnes mais Éloi Lannoy, gérant-général de la maison du peuple, siège du syndicat des verriers et de son café a le coude fracassé.
1€
Le 1er mois
sans engagement
Je m’abonne mapresselocale.fr
contact@lobservateurdudouaisis.fr
© Copyright – L’Observateur

source

Votez :
5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Couvreur Versailles

Contactez-nous

Demander à être rappeler sous 24h

Couvreur Versailles