couvreur versailles

Gros raté de l'isolation thermique dans l'Orne : "En été on étouffe, et en hiver on grelotte" – Marianne

Gros raté de l'isolation thermique dans l'Orne : "En été on étouffe, et en hiver on grelotte" – Marianne

Menu
Mon compte
Connexion

Accueil
Article abonné
Publié le 06/06/2022 à 10:00
Imprimer l'article
Partager l'article sur Facebook
Partager l'article sur Twitter
Le centre de gestion de l’Orne devait représenter un cas de rénovation énergétique modèle : le premier bâtiment tertiaire à énergie positive de la région. Les architectes n’avaient pas lésiné et avaient imaginé une extension du bâtiment par surélévation plutôt qu’un étalement au sol. Un joyau de modernité. Sauf que, à l’usage, ce projet au budget initial de 1,35 million d’euros se révèle un fiasco pour ses occupants. « Il n’y a aucune isolation phonique, ni thermique. Le matin, au soleil levant, il faut choisir sa place sous peine d’être ébloui par les immenses baies vitrées », souligne son président, Francis Aïvar, maire de Valframbert.
Par
Verrouillage
Pendant que vous dormiez
Télévision
Entretien
Pendant que vous dormiez
Série d'été – Les arnaqueurs virtuoses (1/6)
En vous abonnant, vous soutenez le projet de la rédaction de Marianne : un journalisme libre, ni partisan, ni pactisant, toujours engagé ; un journalisme à la fois critique et force de proposition.
Natacha Polony, directrice de la rédaction de Marianne

source

Votez :
5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Couvreur Versailles

Contactez-nous

Demander à être rappeler sous 24h

Couvreur Versailles