couvreur versailles

Mélenchon ? « Trop chelou », Zemmour ? « Trop raciste », Hidalgo ? « C'est qui, elle ? » : le vote hésitant des futures soignantes à Lille – Le Monde

Mélenchon ? « Trop chelou », Zemmour ? « Trop raciste », Hidalgo ? « C'est qui, elle ? » : le vote hésitant des futures soignantes à Lille – Le Monde

Les incidents au Stade de France bousculent les législatives, Emmanuel Macron relance sa réforme de l’école… Le récap politique de la semaine
Législatives 2022 : A Strasbourg, cinq ans après la dynamique En marche !, la désillusion des militants
Emmanuel Macron précise sa « nouvelle méthode » pour réformer et vise une entrée en vigueur de la réforme des retraites « dès l’été 2023 »
Marine Le Pen mise sur la polémique au Stade de France pour réveiller son électorat
Pétrole : l’OPEP et son allié russe se décident à ouvrir un peu les vannes
Après une phase d’euphorie, le monde de la tech est à l’heure des économies
En Corée du Sud, faire des quinquagénaires la génération numérique pour les « maintenir au travail dans de bonnes conditions »
« L’état de la balance commerciale française est-il vraiment préoccupant ? »
Stade de France : comment l’organisation de la finale de la Ligue des champions a viré au chaos
400 ans de Molière : pourquoi est-il aussi célèbre ?
Les images festives du premier jour du jubilé de platine d’Elizabeth II
Ukraine-Russie : la guerre peut-elle provoquer une famine mondiale ?
Réforme de la haute fonction publique : préserver l’atout diplomatique
La Pologne, incontournable depuis le début de la guerre en Ukraine, continue à affaiblir l’Union européenne
« L’Iran toujours plus près du “seuil” du nucléaire »
« L’état de la balance commerciale française est-il vraiment préoccupant ? »
Reprise : « Variety », pépite du cinéma indépendant dans le New York « no wave » des années 1980
« Mon pauvre lapin », de César Morgiewicz : l’art de passer à côté de la vie
Des podcasts pour rêver, apprendre ou retomber en enfance
A We Love Green, la pop visionnaire de Gorillaz
« Syndrome de La Havane », l’étrange mal des espions et diplomates nord-américains
En Bretagne, les corbeaux de la discorde
S’aimer comme on se quitte : « On va au cinéma, au restaurant, mais il refuse qu’on se tienne la main dans la rue »
Les oreillettes à la fleur d’oranger : la recette de Marie Sabot
Services Le Monde
Services partenaires
Service Codes Promo
Suppléments partenaires
Publié le 07 avril 2022 à 02h09 – Mis à jour le 07 avril 2022 à 11h28
Réservé à nos abonnés
TémoignagesElles sont élèves en soins infirmiers à Lille et s’apprêtent à voter pour leur première présidentielle. Mais pour qui ? Elles n’en ont encore aucune idée. Etonnamment, le programme des candidats en matière de santé n’oriente pas leur choix.
Comme tous les midis, Mathilde Lison et Justine De Prestel, panier-repas en main, se retrouvent dans la chambre d’internat de leur amie Omerine Lambre à l’institut de formation en soins infirmiers (IFSI) du CHU de Lille. Rien ne manque dans ce studio pour étudiant. Un lit simple, un frigo, un micro-ondes et même un mini-four. Sur l’étagère à provisions s’alignent des boîtes de conserve de flageolets, de petits pois-carottes, toutes de la même marque, toutes en triple, comme dans un rayon de supermarché.
Les parents d’Omerine, un père ouvrier, une mère aide-soignante, paient 182 euros par mois pour cette pièce meublée avec soin. A la fin de l’année ­scolaire, leur fille de 18 ans quittera l’institut pour devenir aide-soignante, comme sa mère. Et, à la fin de la semaine, elle votera pour la première fois. Ses parents lui mettent la pression. « Omerine, vote bien, fais pas n’importe quoi, fais le bon choix », lui répètent-ils. Ils « font vraiment chier avec ça », souffle Mathilde devant sa gamelle de pâtes. Justine lance un cri d’étonnement lorsqu’elle se rend compte que le premier tour est si proche. « Je pensais qu’on avait encore un mois. On est dans la merde », lance-t-elle.
Alors, dans la chambre d’Omerine, Mathilde, cheveux au carré, verres épais et surtout franc-parler, commence un jeu pour trouver à temps le candidat idéal auquel elle donnera sa voix le 10 avril. Mélenchon ? « Trop chelou. » Zemmour ? « Trop raciste. » Le Pen ? « Pareil. » Hidalgo ? « C’est qui, elle ? »
Omerine cherche sur son smartphone, Mathilde regarde l’écran et éclate de rire. « Miskine [la pauvre, en langage des jeunes], on la connaît même pas. » Pécresse ? « C’est pas un chauve ? » Re-téléphone, re-éclats de rire, re-miskine. Jadot ? « Ecolo, écolo, écolo, c’est bien, la planète, mais tout le monde ne peut pas aller à pied au travail », proteste-t-elle.
« On est des esclaves pour soigner, ça ne changera pas. » Justine, étudiante
Pour Macron, les filles hésitent. « Courageux », lance Mathilde. Comme ses parents, c’est pour lui qu’elle envisage de voter. Justine, elle, ne sait pas trop. Elle a bien essayé de regarder des débats sur BFM-TV, mais elle trouve que « ça part trop en freestyle ». Pour honorer ce premier vote sans trop se mouiller, Mathilde avance la possibilité d’un bulletin blanc : « Au moins, tu ne culpabilises pas. Si c’est quelqu’un de mauvais, ce n’est pas de ta faute. »
Leur choix aurait pu se faire en fonction des propositions des candidats pour améliorer les conditions de travail à l’hôpital public. Pourtant, elles n’attendent rien sur ce point. « On est des esclaves pour soigner, ça ne changera pas », assure Justine. Pendant la première vague du Covid-19, Omerine voyait sa mère rentrer avec la peur d’attraper le nouveau virus, mais elle a fait le choix d’exercer le même métier parce qu’elle « adore aider les gens ». Tout comme Mathilde, qui continuera malgré tout, car « il faut bien des gens pour le faire ».
Il vous reste 63.32% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.
Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.
Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois
Ce message s’affichera sur l’autre appareil.
Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.
Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).
Comment ne plus voir ce message ?
En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.
Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?
Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.
Y a-t-il d’autres limites ?
Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.
Vous ignorez qui est l’autre personne ?
Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.
Accédez à tous les contenus du Monde en illimité.
Soutenez le journalisme d’investigation et une rédaction indépendante.
Consultez le journal numérique et ses suppléments, chaque jour avant 13h.
Newsletters du monde
Applications Mobiles
Abonnement
Suivez Le Monde

source

Votez :
5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Couvreur Versailles

Contactez-nous

Demander à être rappeler sous 24h

Couvreur Versailles