couvreur versailles

Orage de grêle : où en est-on dans le Haut-Doubs ? • macommune.info – MaCommune.info

Orage de grêle : où en est-on dans le Haut-Doubs ? • macommune.info – MaCommune.info

Publié le 01/08/2022 – 17:56
Mis à jour le 01/08/2022 – 17:52
Le 20 juillet dernier, un violent orage de grêle s’était abattu sur plusieurs communes du Doubs. Au total, un millier d’habitants a été sévèrement touché. Nicolas Onimus, nouveau sous-préfet de Pontarlier, est allé à la rencontre des maires et adjoints des communes de Noël-Cerneux, La Chenalotte, Le Barboux, Le Narbief, Le Bizot, Le Russey et Villers le Lac ce vendredi 29 juillet 2022…
Cette rencontre a eu lieu à la mairie de Noël-Cerneux en présence notamment du contrôleur général Stéphane Beaudoux, directeur départemental des services d’incendie et de secours du Doubs (SDIS 25), de M. Moine de la direction départementale des territoires du Doubs (DDT), de Denis Leroux, vice-président du Département, de Valérie Pagnot conseillère régionale et de Gilles Robert, Président de la communauté de communes du Plateau du Russey (CCPR).
De nombreux sujets ont été abordés lors de ces rencontres de manière à permettre aux élus de répondre dans la mesure du possible aux questions des habitants de leurs communes respectives et de s’organiser pour la suite.
Le Sous-Préfet du Doubs a rappelé l’impossibilité juridique de déclarer ce sinistre en catastrophe naturelle en raison de la prise en charge des réparations par les assurances.

Ce mercredi 20 juillet, en fin d’après-midi, un violent épisode de grêle a touché neuf communes du Haut-Doubs, dont sept ont été particulièrement impactées. Les grêlons, d’une taille inédite pour cette région, ont causé des dommages particulièrement importants avec, sur certaines communes, la totalité des toitures détruites.
À ce sujet, les élus ont insisté sur la nécessité de créer une cellule juridique : un référent assurances sera sollicité dans les prochains jours pour traiter des points très techniques.
Le désengagement des sapeurs-pompiers sera progressif et le SDIS s’engage à intervenir en cas d’urgence avec carence des entreprises privées spécialisées pour rebâcher des toitures lorsque cela sera nécessaire, ainsi que pour détruire des nids de guêpes ou frelons en toiture qui stopperaient les travaux des couvreurs.
Les demandes de soutien financier à l’État, au Département et à la Région pour la réparation des bâtiments publics seront coordonnées par la CCPR et une attention toute particulière sera portée aux écoles et secrétariats de mairie touchés par la tempête.
Le syndicat Préval appuiera la Commune du Barboux qui centralise les demandes concernant la collecte de fibrociment souvent amianté.
« Pour refaire une toiture, il est nécessaire et prudent de déposer une déclaration préalable. Si la toiture est refaite à l’identique (mêmes matériaux, même couleur…), on est bien sûr dispensé de cette demande.
Toute déclaration préalable bénéficie d’un accord tacite au bout d’un mois. Cependant, si la maison se trouve dans un périmètre de monument historique, le délai d’instruction passe à deux mois et l’accord de l’Architecte des Bâtiments de France s’impose. Il ne faut alors pas commencer les travaux s’il y a un risque de refus ou prescriptions », précise la Préfecture.
En dehors de ces cas particuliers, il a été acté qu’il n’y pas de « contraintes fortes » quant aux matériaux et couleurs. Les élus s’accordent pour dire qu’il est « impératif de respecter l’harmonie existante dans ces communes du Haut-Doubs ». Les mairies et les services instructeurs veilleront toutefois à ne pas retarder les travaux nécessaires à la sauvegarde des biens.
Enfin un point d’attention est apporté sur l’isolation phonique et thermique des habitations, si la solution d’une couverture en tôle est retenue.
Nicolas Onimus appelle chacun à la plus grande prudence en cas d’intervention sur les toitures pour éviter tout accident ainsi qu’à la plus grande vigilance en cas de démarchage et de devis abusifs. En cas de doute, il invite les habitants à s’adresser en mairie, à signaler la situation en gendarmerie et à déposer une plainte si nécessaire.
grêle orage
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.
Le mois de septembre est particulièrement riche en évènements culturels à Besançon. En cette rentrée, c’est le moment de prendre son agenda et de noter tous les rendez-vous à ne pas manquer… Et vous, parmi les plus gros évènements de ce mois, quel est celui que vous attendez avec impatience ? C’est notre sondage de la semaine.
Le festival littéraire Livres dans la boucle qui se tiendra à Besançon du 16 au 18 septembre 2022, accueillera cette année un peu moins d’auteurs mais qui seront davantage connus. 
La Ville de Besançon a réalisé la dixième récolte de ses 30 ares de vignes situés chemin d’Avanne à Velotte ce lundi 29 août.
Après une première édition réussie, la deuxième édition du salon bien-être reviendra du 15 au 16 octobre à Saône. 
A l’occasion de la célébration de la date anniversaire du jour de la Libération de Besançon le 8 septembre prochain, la maire de Besançon Anne Vignot rendra un hommage particulier aux neuf Bisontins ayant reçu la médaille des « Justes ».
Ce jeudi 25 août, Besançon a obtenu son 4e laurier du label « Ville active et sportive ». La ville fait donc partie des 24 plus actives et sportives de France sur un total de plus de 607 villes labélisées. 
Parmi les exposants des Instants Gourmands, le stand médiéval d’Eva et Michel, restaurateurs du Calice Enchanté propose aux passants de découvrir une cuisine authentique qui interpelle.
Quatre associations sportives se sont regroupées pour proposer une salle de sport consacrée aux sports de combat et aux arts martiaux rue Auguste Jouchoux dans les anciens locaux de l’orange bleue. L’ouverture est prévue le 5 septembre 2022.
Le coup d’envoi des Instants Gourmands a été donné ce jeudi 25 août. Les Bisontins et Bisontines pourront y déguster des produits régionaux place Granvelle du jeudi 25 au dimanche 28 août 2022.  
Samedi 10 et dimanche 11 septembre, de 10 à 18 heures, l’Orangerie municipale de Besançon organisera ses portes ouvertes ! Un événement gratuit et tout public avec, au programme, troc de plantes, et de graines, conférences, ateliers, visites de serres horticoles ou encore visite du quartier Saint-Ferjeux.
Dans le cadre de Vital’Été, Anne Sallé, sylvothérapeute (soignant au moyen des arbres) propose des « bains de forêt » pour sensibiliser le public aux bienfaits d’une balade dans les bois.
La Poste de Villers-le-Lac sera fermée le jeudi 25 août afin de rafraîchir les espaces de ventes. Le bureau rouvrira le mardi 6 septembre.
Ancienne aide-soignante, Emmanuelle Marcoux a décidé de faire de sa passion son travail et propose de s’occuper ponctuellement ou régulièrement de vos animaux à domicile dans un rayon de 15 km autour de Marchaux :  de la balade du chien jusqu’à nourrir les poules !
Publiez gratuitement vos actualités et événements
La Rédaction
redaction[at]macommune.info
Service commercial
commercial[at]macommune.info
Vous avez des remarques à nous faire sur le site macommune.info ?
Vous rencontrez des difficultés dans l’utilisation des fonctionnalités proposées ?
Vous pouvez contacter notre service technique :
webmaster[at]macommune.info

source

Votez :
5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Couvreur Versailles

Contactez-nous

Demander à être rappeler sous 24h

Couvreur Versailles