couvreur versailles

Pamiers. Rénovation urbaine : l'Opération façades enregistre un record inédit – LaDepeche.fr

Pamiers. Rénovation urbaine : l'Opération façades enregistre un record inédit – LaDepeche.fr

l’essentiel Il n’y a qu’à se promener en ville pour constater que de plus en plus de bâtiments font peau neuve. L’Opération façades permet de réaliser des travaux largement subventionnés.
Des boiseries rehaussées par un beau bleu nuit, des enduits d’un blanc clinquant et des briquettes rougeoyantes. Le ravalement du bâtiment qui abrite le magasin Fransac est une réussite. « Si cela pouvait être comme ça partout en ville… », lâche un habitué de la rue Gabriel-Péri. Et justement : l’Opération façades bat son plein. Pour la cinquième année consécutive, ce dispositif financier porté par la communauté de communes des Portes d’Ariège-Pyrénées (CCPAP), le Département et la Région donne la possibilité aux propriétaires de valoriser leur bien à moindre coût. Et l’espace publique par la même occasion. D’autant que cela concerne les 35 communes du territoire. Seules conditions à respecter : habiter dans les centres-villes ou centres bourgs et réaliser des travaux « respectueux des qualités architecturales et des savoir-faire ».
Pour l’heure, 23 propriétaires ont déjà levé la main en 2021. Un résultat très positif quand on sait que c’est à peu près la moyenne annuelle atteinte ces cinq dernières années. L’intercommunalité y a ainsi injecté pas loin de 200 000€ et on n’est qu’au mois de juin. « En 6 mois, on a quasiment atteint le niveau de l’an dernier et surtout, multiplier par trois les subventions délivrées depuis 2017. C’est une vraie satisfaction de pouvoir soutenir plus de gens qui ont le souci de prendre soin de leur bien […]. Ensuite, c’est l’effet boule de neige. Dernièrement, une très belle rénovation s’est faite sur Saint-Amadou, ce qui a encouragé les voisins à déposer un dossier », note Alain Rochet, le président de la CCPAP.
In fine, cette opération permet de « recréer de l’urbanité et des lieux fédérateurs dans le respect des caractéristiques architecturales locales ». Sur le papier, on acquiesce.
Rue Sainte-Claire, un charmant pavillon vient de renaître avec brio. Après une dizaine d’années sans occupant, l’immeuble à l’angle de la place Du Camp renoue avec son temps. Place de La République, au-dessus de la boulangerie, la magnifique façade art déco sera bientôt sublimée dans le cadre d’un vaste projet de réhabilitation immobilière. Mais il reste encore du travail au centre névralgique de la ville. Notamment le bâtiment de la pharmacie, à l’angle avec Gabriel-Péri, ou les deux immeubles de la place, entre la rue de La République et celle des Quatre-Sergents-de-La-Rochelle, dont les façades décrépies ont des relents d’ère soviétique.
91000 €
POUR INVESTISSEIRS – LOUE 580€ CC PAMIERS : A la campagne tout en étant pro[…]
345000 €
Situé dans le centre de Pamiers (09100), cet ensemble immobilier est compos[…]
82000 €
Venez découvrir à Pamiers cet appartement T2 d'environ 43 m² habitables au […]
J’ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
Vous souhaitez suivre ce fil de discussion ?
Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?
Posséder un immeuble à Pamiers est déjà un signe extérieur de richesse .
Par déduction l'argent du contribuable est utilisé pour permettre à ces gens de valoriser encore plus leur patrimoine.
Moi j'aimerais bien refaire ma façade mais je n'ai pas les moyens et on ne me prête rien .
La plupart des propriétaires du centre n habitent pas Pamiers ni les villages aux alentours ;Il n'apportent pas un centime à la ville ni à la Communauté des Communes.

Je vous précise qu'il faut être propriétaire et HABITER L'IMMEUBLE pour avoir droit à une subvention !!!!!
Renseignez vous avant de dire des ânleries

source

Votez :
5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Couvreur Versailles

Contactez-nous

Demander à être rappeler sous 24h

Couvreur Versailles