couvreur versailles

Assier. Frédéric Malzac, artisan d'art, dinandier et dézingueur – LaDepeche.fr

Assier. Frédéric Malzac, artisan d'art, dinandier et dézingueur – LaDepeche.fr

Dans le bourg d’Assier, à deux pas du Caf’Causse, se trouve l’atelier d’un artisan passionné et atypique. C’est celui de Frédéric Malzac, dinandier-dézingueur. Après douze années passées à Espédaillac, il s’est installé depuis quatre ans à Assier. Nous l’avons rencontré.
Bonjour Frédéric, comment définissez-vous votre travail ?
Je me sens artiste et artisan d’art.
Je fais miens tout à la fois le coup de main du dinandier, le trait du charpentier, le savoir-faire du couvreur zingueur, le regard du plasticien et l’imagination de l’artiste.
Quel a été votre parcours professionnel ?
J’ai appris des compagnons la rigueur dans le travail et la vision d’ensemble. Je me suis modelé dans le milieu du spectacle vivant, j’ai été monteur de chapiteau de cirque et je me sens proche du street art. J’ai côtoyé de très bons zingueurs en Mayenne, travaillé au sein de l’entreprise coopérative Scop ô Chêne d’Assier.
Je suis un plasticien autodidacte inspiré par les formes que nous offre la nature.
Comment travaillez-vous ?
Je travaille principalement le cuivre et le zinc, avec une préférence pour le cuivre qui autorise plus de liberté. Je contrains le métal et en même temps je le suis, c’est un rapport délicat avec la matière.
Sans négliger les méthodes ancestrales, j’ai développé mes propres techniques, issues de celles du joaillier, du ferblantier, du dinandier et de l’ornemaniste.
Le martelage patient, un ciselage précis, l’espace donné à la pièce déterminent sa forme. Je m’applique à aller lentement pour bien faire. Dans mon atelier je ne veux pas de machine. Le seul son que j’aime entendre, c’est celui de mon marteau de dinandier. J’ai fabriqué la plupart de mes outils : pointeaux de toutes sortes, maillets en bois, moulages de plomb…
Quelles sont vos sources d’inspiration ?
Ce qui m’inspire, c’est mon environnement direct. J’ai envie de rendre plus beau ce qui m’entoure, en lien avec la nature.
À chaque fois, c’est un nouveau défi artistique. J’aime provoquer de l’étonnement et des sourires, je suis très joueur.
En dinanderie, je propose un large éventail, de la gargouille au plateau marocain. En zinguerie, je crée des pièces uniques qui personnalisent les maisons : des tuyaux de descente, des angles de gouttières, des dauphins, des tuyaux de fontaine…
Je voudrais ici remercier le dynamique maire d’Assier, Maxime Hug, qui m’accorde une grande liberté. J’ai fabriqué des dizaines d’escargots en zinc que j’ai placés à l’école sur les toitures, les cheneaux, les descentes, et un peu partout dans le village. J’envisage d’ailleurs une prochaine "attaque d’escargots" sur Figeac ! J’aime ces clins d’œil, ces petits délires. Il y a quelques années, j’avais caché une vingtaine de gargouilles dans la ville de Saint-Affrique en Aveyron et déclenché une mémorable chasse à la gargouille.
Où peut-on vous rencontrer et voir vos œuvres ?
Dans mon atelier à Assier et à la boutique collective d’artisanat d’art "Les Champollionnes" rue d’Aujou à Figeac. J’y expose des têtes de gargouilles, des fleurs de zinc, de larges feuilles de ginkgo biloba en cuivre…
Depuis le début de l’été, une nouvelle série d’artisans d’art propose ses œuvres aux Champollionnes. On peut également me contacter au 06 87 21 78 93 et par courriel : titouzing@gmail.com
165000 €
ASSIER, 46320, proche du centre bourg dans un environnement très plaisant, […]
195000 €
Maison de caractère avec beaucoup de cachet à flanc de colline dans un char[…]
J’ai déjà un compte
Je n’ai pas de compte
Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

source

Votez :
5/5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Couvreur Versailles

Contactez-nous

Demander à être rappeler sous 24h

Couvreur Versailles